Tenue civile

Nous allons commencer par le haut et redescendre vers les pieds.

Pour commencer il vous faut protéger votre tête et surtout vos cheveux qui en ces temps reculés étaient coupés très courts voir rasés sur certaines parties pour éviter les poux et autres petites bêtes qui pouvaient trainer partout, nous adopterons 2 styles de couvre-chef.

La calle ordinaire faite de tissus de style lin écrue ,voire de couleur pour les moyennement riches voir même en laine teintée et doublée pour les plus riches.

Le bonnet de style viking ou phrygiens, en lin de couleur et doublé de laine suivant vos revenus, un galon pourra être dessus représentant votre position dans la société.

Pour le haut du corps et directement sur la peau une tunique en lin ou de chanvre de couleur unie sans galons. par dessus nous mettrons un bliau ou grosse tunique plus ample de toile en été avec des galons et en laine en hiver, le bliau est toujours représenté avec des galons qui montrerons la position dans la société, voir la richesse de la personne.

Et enfin pour finir la partie haute du corps une ceinture de cuir avec divers éléments, rien de superflue tout ce qui doit être à la ceinture se doit être utile en tout temps le reste est positionné dans les coffres et autres sacs de transport.La ceinture montrera toujours la position et le statut de la personne qui la porte, la longueur, le style de boucle et le bout de ceinture seront plus ou moins ouvragés.

En bref plus votre statut est haut dans la société, plus vous montrerez votre richesse sera et plus belles seront vos tenues.Une cape aggrémentera la tenue, en laine simple ou doublée.

Passons au bas. La protection de l'entre jambe est en toile de lin ou chanvre de bonne qualité pour la noblesse et rien pour les petite-gens, ensuite viennent les braies (pantalon) il existe différentes sources qui donnent pour la noblesse des braies longues ou courtes voire même des jupes de style écossais mais sans les motifs, le plus simple est une braie longue de couleur unie, elle peut être avec des chaussons un peu comme les barboteuses de nos chers bambins. La qualité des tissus utilisés dépendra toujours de la position et de la richesse. Les braies serons tenues aux chevilles par des bandes molletières en laine, fermées par un lacet ou une fibule.

Pour les pieds, ils seront enroulés dans un tissus, voir chaussés avec les braies, des chaussettes simples en tissus ou laine ou alors nue. Les chaussures seront de style simple en une seule partie, cousues en retourné, la semelle sera dans le même cuir, voir une autre semelle plus épaisse sera ajouté après le montage. La tenue  au pied est assurée par une lanière de cuir avec un noeud ou un bouton en bois ou en corne.

 

.

 

 

En cours de construction

Date de dernière mise à jour : 04/04/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site